1ère partie : Malheur à qui brise l’omerta !


Michel Pélieu1ère partie : Malheur à qui brise l’omerta !

Un petit bout du système Pélieu a été mis à jour par une vidéo de Focus Info 65. Cette vidéo visionnée plus de 6000 fois, était tellement éloquente sur les agissements de Michel Pélieu, que sous le feu de pressions de ce dernier, son auteur l’a supprimée et l’a remplacée par un document reconnaissant quelques erreurs dans ses interprétations. mais persistant sur l’essentiel, le conflit d’intérêts relevé par la Chambre Régionale des Comptes.

Il faut saluer l’honnêteté de cette démarche, d’autant qu’elle tranche avec celle des médias. La Dépêche du Midi donne une place quasi monopolistique à Michel Pélieu et essaie de cacher le fait qu’elle est sous influence, de par ses liens avec les Radicaux de Gauche. Il faut préciser également que Jean Louis Toulouze rédacteur en Chef du Groupe Dépêche-Nouvelle République est le compagnon d’Isabelle Pélieu (+ info voir article la Dépêche du  elle même impliquée dans le conflit d’intérêt de HPTE, une société de promotion du tourisme financée par le Conseil Départemental.

Oui, la démocratie va très mal quand la presse ne joue pas son rôle dans l’équilibre des pouvoirs !

Au lieu de chercher la vérité, La Dépêche pratique les fausses vérités en trompe l’œil. Le petit entrefilet dans le journal du 5/04/2019 suite au point presse de la France Insoumise, est un modèle du genre. Le rédacteur de l’article indique «le vidéaste souligne qu’il n’a trouvé aucun article local relatant le rapport alors qu’un article sur le sujet est paru dans notre journal le 28 mars 2017». Sauf que l’article cité, parle du 1er rapport de la Chambre Régionale des Comptes portant sur le Conseil Départemental. Si le problème du marché de déneigement concernant l’entreprise de son fils est abordé, il est relativisé par Michel Pélieu, parce que la Chambre Régionale ne parle que d’anomalie. Une presse libre n’aurait-elle pas dû enquêter plus avant sur les conditions de passation de marché et les sous-traitances dans le secteur de cette entreprise ? Mais surtout, le 2ème rapport, qui cible directement un conflit d’intérêts avéré dans HPTE, pour lequel il a été sommé par la CRC de démissionner, est sorti en décembre 2017, mais n’a eu aucun écho dans les médias ! Grace à cette vidéo et son buzz, la Dépêche et France 3, ont été obligés d’en parler… 16 mois plus tard !

Laissez un commentaire