Route de Pla-Loudic



Montagne défigurée
Historique de la route du Pla-Loudic Historique des demandes d’informations sur la construction de la Route du Pla Loudic ayant amené à la plainte ARPAL auprès du TGI de Tarbes. Septembre 2003, la sous-préfecture de Bagnères-de-Bigorre attire l’attention d’EPIVAL sur le fait que le projet de réalisation de la future […]

Route du Pla Loudic – historique et plainte ARPAL


Montagne défigurée 1
Le 11 février 2010, l’association ARPAL reçoit une lettre de M. Pelieu, Président de la Communauté de Commune de la Vallée du Louron (CCVL). Vous trouverez ci-dessous cette lettre en fichier joint. Suite à ce courrier menaçant, nous décidons de répondre sous forme de lettre ouverte. Lettre ouverte à Monsieur […]

Démocratie ou autocratie dans le Louron ?



Montagne défigurée
Vous trouverez, ci-annexé, le courrier adressé, ce jour, au préfet de région afin de demander l’arrêt des travaux – non autorisés – de création d’une nouvelle route d’accès à la station de ski. 2009-11-20 – Peyresourde – Plaloudic – Intervention auprès du préfet de Massif Malgré leurs illégalités, nos nombreuses […]

Courrier ARPAL – UMINATE-65 au Préfet de Massif


Logo d'ARPAL - Association Réffléchir Proposer Agir pour le Louron
Ce compte-rendu a été effectué grâce à nos prises de notes et à nos souvenirs. Veuillez excuser la durée de rédaction de ce présent compte-rendu mais nous sommes tous des bénévoles, ne l’oublions pas. Présents : + pour ARPAL : Thibault Acton (Secrétaire), Dominique Berger (Président), Yann Guilhemdebat (Webmaster) + pour EPIVAL : […]

Compte-rendu de la réunion entre ARPAL ET EPIVAL




Logo d'ARPAL - Association Réffléchir Proposer Agir pour le Louron
Deux membres d’ARPAL ont assisté à la réunion du comité syndical d’EPIVAL Le 09/07/2008 nous avons assisté à la réunion du comité syndical d’EPIVAL, salle des réunions de la SEMAP a Peyresourde. Apres un accueil sympatique des membres présents , et une courte altercation avec le Président, celui-ci nous autorise […]

Compte-rendu réunion d’EPIVAL du 09-07-2008